Ségolène Royal a participé à une réunion publique à Saint Sernin, en Ardèche, pour lutter contre l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste en France.

 

 

Extrait:

Plus de 1000 personnes étaient présentes auprès des collectifs et des élus qui se mobilisent contre les gaz de schiste notamment autour du collectif Ardèche Stop au Gaz de Schiste.

Accueillie chaleureusement par les 40 collectifs locaux , réunis autour du collectif Ardèche, Ségolène Royal a d’abord félicité ce mouvement citoyen comme l’expression de la démocratie participative.

Elle a pris devant eux l’engagement de défendre et de demander :

- un moratoire immédiat sur les gaz de schiste

- l’annulation des permis d’exploitation ou d’exploration des gaz de schiste

- la mise en place d’un débat public sur la mutation énergétique.

Il faudra en 2012 réunir les Etats généraux de l’Energie pour engager la mutation écologique du pays et développer les énergies alternatives au pétrole, au nucléaire et aux énergies fossiles. Plutôt que d’investir des milliards dans la réhabilitation et la mise en sécurité des réacteurs de centrales nucléaires (des centaines de millions d’euros pour la seule centrale de Fessenheim), Ségolène Royal suggère que l’Etat investisse massivement dans les programmes de transition et de sobriété énergétique.

 


Le blog de Ségolene Royal